Notre feuille de route reste inchangée

Notre feuille de route reste inchangée
11 avril 2018 Léo PILLET

A la suite de la décision du Tribunal Administratif de Cergy-Pontoise de l’annulation de l’arrêté préfectoral de création de la ZAC du triangle de Gonesse pris par la préfecture du Val d’Oise, Benoit Chang, Directeur général d’EuropaCity apporte des éclaircissements et annonce le maintien sa feuille de route.

Vous avez pu lire ces derniers jours que la justice aurait annulé le projet EuropaCity. Il n’en est rien. Il m’a donc semblé important de m’adresser à vous directement aujourd’hui.

Le Juge du Tribunal Administratif de Cergy-Pontoise a annulé, par jugement du 6 mars 2018, l’arrêté du Préfet du Val-d’Oise autorisant la création de la zone d’aménagement concerté (ZAC), dite du « Triangle de Gonesse », au motif de la non complétude de l’Étude d’Impact déposée par la puissance publique.

Cette décision a bien évidemment des conséquences mais elles sont bien différentes de ce que certains opposants au Triangle de Gonesse affirment dans la presse. Tout d’abord, le Tribunal a jugé l’arrêté préfectoral et donc la procédure mise en œuvre par l’État. Pas EuropaCity. Deuxièmement, les motifs d’annulation retenus portent sur l’insuffisance de l’étude d’impact (procédure) et non sur le projet d’aménagement (fond) dont le principe n’a pas été remis en cause.

C’est là un point fondamental ! Le principe d’aménagement d’une partie du Triangle de Gonesse n’est pas invalidé par le jugement du Tribunal.

Il appartient aujourd’hui à l’État de définir comment il entend réagir à cette décision et nous sommes confiants quant à sa volonté de répondre aux enjeux d’aménagement du Nord-Est Francilien.

Pour nous, cette étape administrative n’impacte pas la volonté de nos actionnaires de réaliser ce projet d’intérêt national qui répond à de nombreux enjeux, notamment la création de plus de 10 000 emplois.

Pourquoi ?

Parce que les recours des opposants contre la Déclaration d’Utilité Publique de la Ligne 17 ont eux été rejetés et que le Gouvernement a rendu ses arbitrages concernant le Grand Paris Express (GPE). La ligne 17 sera réalisée en intégralité, la Gare du Triangle de Gonesse livrée au plus tard en 2027. Je vous rappelle que la Gare du Triangle de Gonesse est la seule gare (sur les 68) du GPE située dans le Val-d’Oise… Et que c’est cette gare qui déclenche l’urbanisation du Triangle. Pas EuropaCity.

La puissance publique a choisi de créer autour de cette gare une opération d’aménagement préservant 400 hectares de terres agricoles sur le Triangle de Gonesse qui en compte aujourd’hui 700. Il s’agit d’un aménagement compact qui préserve la majorité des terres agricoles du Triangle, désenclave l’Est du Val-d’Oise et crée des milliers d’emplois répondant à la situation d’urgence sociale de ce territoire. Qui peut dire qu’il n’y a pas urgence à agir pour Villiers-le-Bel, Sarcelles, Garges-lès-Gonesse, Gonesse, Goussainville… ?

Nous entendons avec les élus et les habitants de ce territoire apporter notre pierre à ce travail indispensable pour l’avenir du Nord-Est Francilien. Avec eux, nous co-contruisons EuropaCity. Nous allons contribuer à construire un nouveau quartier de ville, emblématique du Grand Paris de demain. Il faut arrêter d’opposer développement économique et respect de l’environnement, comme le démontre par exemple le projet de ferme urbaine de 7 hectares que nous avons présenté dernièrement au Salon de l’Agriculture et qui contribue au projet « Happy Vallée » de vitrine de l’agriculture française aux abords de l’autoroute A1 entre Roissy et Paris.

Je voudrais enfin également remercier les très nombreux habitants, les élus du territoire, acteurs économiques et associations, qui nous expriment leur solidarité suite aux fausses informations diffusées depuis mardi dernier. Ces marques de soutiens et d’encouragements nous touchent et elles sont pour beaucoup dans notre détermination
totale à offrir au territoire, au Grand Paris et à la France une nouvelle destination touristique unique au monde : EuropaCity. Nous allons donc construire ce formidable projet ensemble.