16 Sep 2015

EuropaCity, future destination incontournable du tourisme national et international

Forte de 83,7 millions de visiteurs, la France occupe la première place des destinations touristiques mondiales depuis les années 1980. La région Paris-Île-de-France quant à elle, forte de 47 millions de visiteurs entre juillet 2013 et juin 2014, s’impose comme un leader mondial du tourisme. Représentant plus de 2 millions d’emplois et 7 % du PIB, le tourisme constitue un véritable “trésor national”, selon les termes de M. le Ministre Laurent Fabius. Le feu d’artifice du 14 juillet sur le thème de “Paris accueille le monde” illustre parfaitement l’esprit d’ouverture de la capitale à l’international, et la volonté gouvernementale de s’appuyer sur ce secteur stratégique pour faire rayonner notre économie.

 

EC_tourisme_2024(Image France 2)

Compléter l’offre existante

« L’Espagne reçoit environ 30 % de touristes en moins que la France, selon les années, mais cela lui rapporte 10 % de recettes en plus car les séjours y sont plus longs. Chez nous, beaucoup viennent à Paris, mais ensuite ne visitent pas nos régions ou y restent trop peu de temps », analyse Laurent Fabius. Le tourisme hexagonal est donc majoritairement piloté par la capitale, destination préférée des touristes nationaux et internationaux. En dépit de son succès, la France ne se situe qu’au troisième rang mondial en termes de recettes issues du tourisme.

L’enjeu majeur pour le tourisme en Île-de-France est de compléter l’offre existante, pour allonger la durée de séjour des visiteurs. Mais pour maintenir et renforcer sa première place, l’Île-de-France doit également moderniser en permanence ses infrastructures et s’adapter aux nouvelles évolutions du tourisme, dans un contexte de concurrence internationale accrue.

 19633670571_f7743eca33_z
(« Summer in Paris » – Olivier Ortelpa / Flickr)

Le projet EuropaCity accompagne l’essor du tourisme national et international

Alors même que le nombre de touristes dans le monde explose, passant de 1 milliard à deux milliards en 2030 selon l’Organisation mondiale du Tourisme, la clientèle change, et les envies aussi. Le tourisme de groupe fait place au tourisme individuel, les exigences de qualité sont plus fortes, et le profil des voyageurs rajeunit. Laurent Fabius souligne que “nous avons besoin d’hôtels, de restaurants, de lieux de culture, de loisirs, en nombre suffisant, et à la hauteur des attentes des touristes, qui se montrent de plus en plus exigeants. Or, EuropaCity, tel que ce projet est présenté, aidera à atteindre ces objectifs. »

Grâce à son offre complémentaire et diversifiée, EuropaCity apparaît en effet comme une solution idéale pour accompagner l’essor du tourisme national et international. Avec 30 millions de visites attendues par an, EuropaCity « contribuera à la vitalité économique » du Grand Paris et confortera l’attractivité touristique de la région et de la France.

Ce nouveau lieu consacré aux loisirs permettra de compléter l’offre touristique parisienne, en proposant des programmes sur mesure pour chaque type de tourisme. Touristes d’affaires, All-Inclusives, touristes étrangers, Franciliens amateurs de nouveautés et de vie nocturne verront ainsi leur attentes comblées par la diversité des activités et des espaces proposés. Tandis que les premiers auront à leur disposition un centre de conférence, un auditorium, des salles de réunions, un centre de congrès et un espace d’expositions, les derniers pourront donner libre cours à leurs découvertes dans l’un des nombreux magasins éphémères.

La gastronomie, fleuron du patrimoine tricolore, sera bien représentée à EuropaCity, avec la possibilité de tester les menus de restaurants collaboratifs, de prendre des cours de cuisine, ou encore de s’initier aux produits de la Ferme Urbaine. Il sera également possible de séjourner à EuropaCity pour une durée d’un ou plusieurs jours: le parc hôtelier offrira une dizaine d’hôtels pour tous les budgets (auberges de jeunesse, hôtels économiques, moyenne et haut de gamme) avec environ 2 700 chambres.

C’est fort de ces nombreux atouts qu’EuropaCity ambitionne de répondre aux défis du tourisme de demain, et de devenir la première destination dédiée au temps libre en Europe.

 

En savoir plus